Mise en ligne des données de baguage d’oiseaux


Depuis près d’un siècle (1923), le Centre de Recherches sur la Biologie des Populations d’Oiseaux (CRBPO) archive au sein du Muséum national d’Histoire naturelle toutes les données de baguage des oiseaux concernant la France. Ces informations ont été numérisées et viennent d’être mises en ligne. De plus il ne s’agit pas juste d’archiver des données historiques, le site sera actualisé tous les mois, ce qui correspond à environ 500 000 nouvelles données par an !

La plateforme de diffusion de ces données a été créée avec le soutien du Muséum national d’histoire naturelle et permet de diffuser les données récoltées lors des baguages des oiseaux. Elle est organisée autour de deux types de consultation de données : d’un côté des informations statistiques sous forme de tableaux pour toutes les données biométriques (état de santé, taille des ailes, épaisseur du bec, etc.) de l’autre des informations cartographiques avec les lieux de baguage des oiseaux, les trajectoires entre ces points, avec la possibilité de filtrer par espèce, date ou zone géographique.

Si on s’intéresse aux espèces menacées, par exemple la bécassine des marais (classée en danger critique), en sélectionnant la période 2010-2015 nous obtenons la carte suivante :

baguage_oiseaux_1

 Lieux de baguage, de contrôle et de reprise de la bécassine des marais entre 2010 et 2015 (Source)

Les filtres sont très utiles pour bien cibler ce qui nous intéresse, mais le résultat peut être difficile à exploiter, d’autant plus que les lieux de baguage et trajectoires affichés ne sont pas requêtables : on ne peut pas cliquer dessus pour avoir les informations associées. Comment différencier tous ces points quand on ne peut pas connaitre la date de baguage de chacun d’entre eux !

Mais après tout c’est déjà un bon outil pour consulter rapidement les données disponibles. Pour aller plus loin il suffit d’exporter ces données pour en faire les traitements que l’on souhaite. Ça tombe bien, un bouton « exporter la requête » nous indique la requête que l’on vient d’effectuer au format XML et nous dit d’aller avec ça sur le site du CRBPO pour récupérer les données (démarche un peu tordue, mais pourquoi pas).

Sauf que là : désillusion ! Ce n’est qu’à la vue du message suivant qu’on se souvient que sous ses airs d’open data la plateforme ne consiste en fait qu’en une mise en ligne des données : donc pas d’extraction de la base de données sans remplir un formulaire et sans devoir argumenter pour justifier de l’utilisation de ces données :

baguage_oiseaux_2

Pas d’accès aux données sans remplir un formulaire et justifier de son besoin des données (Source)

Espérons que la création de ce site et la libre consultation de ces données soit une première étape dans une démarche d’open data.


Sources:

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *