Représenter la densité de  population par les latitudes



Le projet de James Cheshir

Cette manière peu commune de représenter une densité de population par l’utilisation des latitudes est issue du travail d’un James Cheshir. Ce dernier est docteur en géographie à l’Université College London. Il a récemment réalisé une cinquantaine de cartes sur le déplacement des animaux en collaboration avec le designer Oliver Uberti. Sur son site http://spatial.ly/, il présente toute l’étendue de son travail  en matière d’analyse cartographique et ça vaut le détour !

Mais pour en revenir à son travail sur les latitudes, James Cheshir avait pour objectif de représenter des données déjà traitées de nombreuses fois, d’une manière encore inédite.


europe_sml india_sml

http://spatial.ly/2014/08/population-lines/

 

Comment le refaire ?

James Cheshir ne décrit hélas pas la méthode qu’il a utilisée. Heureusement, Ryan Brideau, fondateur de Citizens Code[1] (organisation qui travaille sur la représentation des données) présente lui, l’envers du décor et explique comment reproduire ce type de cartes. La méthode complète est présentée en détails ici http://www.whackdata.com/page10/. Elle demande d’une part le traitement des données de population, puis des opérations pour le traçage des données.

Pour réaliser cette carte il utilise le logiciel de statistiques R et le logiciel libre Qgis et se base sur les données de population de la NASA. Pour parvenir à cette représentation il explique qu’il est nécessaire de créer plusieurs scripts. Si vous souhaitez tenter l’expérience et que vous n’êtes pas à l’aise pour réaliser des scripts, vous avez de la Chance, Ryan partage la totalité de ses scripts sur la page suivante : https://github.com/Brideau/GeospatialLineGraphs


Objectif DataViz !

Ce type de représentations n’est pas supposé donner des informations détaillées sur la population ou la densité. Ce modèle de cartes s’intègre parfaitement dans le nouveau courant qu’est la Dataviz et dont l’objectif est surtout d’offrir une représentation esthétique. Cette carte est d’ailleurs destinée à la vente puisque elle est disponible pour moins de 30 € sur le site de James Cheshir.


Notre avis

Cette forme de carte est vraiment très intéressante et mériterait d’être reproduite à partir d’autres variables que la densité de population, comme par exemple le climat, la consommation alimentaire, la consommation de bière, etc.


Sources :

https://ca.linkedin.com/in/ryanbrideau

http://spatial.ly/2014/08/population-lines/

https://github.com/Brideau/GeospatialLineGraphs

[1] http://www.citizencode.io/#services

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *