La première carte de métro indiquant le temps de trajet en trottinette


I. Le rôle de l’Etat dans le développement de l’usage des trottinettes

L’usage des trottinettes se développe de plus en plus dans la capitale française et l’Etat n’y est pas pour rien. En effet, la Société du Grand Paris (SGP) à fait un appel à projets visant à réinventer les déplacements durant les travaux du Grand Paris Express. La start-up Knot leur a répondu  par la mise place de trottinettes en libre-service. Un dispositif durant l’été 2017 qui comprenait cinq stations dans la ville et trois dans la commune voisine, Châtillon.

De plus, dans le cadre de la transition énergétique, l’Etat rembourse 200 euros pour les acquéreurs de :

« cycles à pédalage assisté qui n’utilisent pas de batterie au plomb et pour l’acquisition ou la location de véhicules à moteur à deux ou trois roues et de quadricycles à moteur électrique d’une puissance maximale nette du moteur inférieure à 3 kW et n’utilisant pas de batterie au plomb » d’après le décret.

II. Une carte du temps de trajet en trottinettes ne prenant pas tout les aspects en compte

Lors du salon Autonomy consacré au futur des mobilités urbaines, et qui s’est tenu à Paris du 19 au 21 octobre, l’entreprise Micro Mobility a imaginé une carte des temps de trajet en trottinette entre les stations de métro parisiennes. Pour calculer le temps nécessaire, l’entreprise est partie d’une moyenne de 6 à 10 km/h par heure pour les trottinettes classiques et de 25 km/h pour les modèles électriques. La carte a pris en compte la distance entre les stations de métros, les pentes ainsi que la vitesse de déplacement. La carte calcule un temps de trajet plutôt minimisé entre les stations lorsqu’on s’approche de la butte d’après Le Bonbon.

Les trottinettes sont interdites sur la route, il faut donc utiliser la voie cyclable ou rester sur le trottoir. L’usage de trottinettes fait face à de nombreux inconvénients. Tout d’abord, lors de l’usage des trottinettes sur le trottoir, il faut faire face aux piétons qui l’encombrent.  Ensuite il s’agit d’un usage qui n’est pas très pratique pour les personnes âgées. Enfin les trottoirs peuvent être en mauvais état (trous, bosses…), non propices à l’usage de la trottinette. La carte reste néanmoins un outil de sensibilisation pour l’usage d’un tel moyen de mobilité docue à Paris.

Liens :

http://www.20minutes.fr/societe/2017303-20170220-etat-offre-200-euros-passer-velo-electrique

http://www.leparisien.fr/montrouge-92120/laissez-vous-tenter-par-la-trottinette-en-libre-service-13-07-2017-7130454.php

https://start.lesechos.fr/actu-entreprises/services/une-carte-pour-estimer-le-temps-de-trajet-en-trottinette-a-paris-9909.php

http://www.konbini.com/fr/tendances-2/carte-metro-parisien-temps-de-deplacement-trottinette/

https://www.lebonbon.fr/paris/news/la-carte-du-metro-qui-indique-le-temps-de-trajet-en-trottinette/

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *